SAVEZ-VOUS?

Plan DE LA VILLE
PLAN DE LA VILLE

La rue principale de la ville coupe la ville en deux moitiés, est et ouest, et les ruelles qui vont jusqu'aux murs de la ville donnent l'effet remarquable d'une arête de poisson.

Un tel plan de ville respecte parfaitement le terrain sur lequel il est situé et offre des conditions de vie idéales, en particulier une bonne organisation de défense de la ville.



PORTE DE LA TERRE FERME
Revelin Tour

Au-dessus de la porte de la terre ferme se trouve deux symboles historiques de Korčula:

- la plaque avec le lion ailé de saint Marc comme symbole du règne vénitien

- la plaque commémorative pour le millénaire du couronnement du premier roi croate Tomislav.




LE PSÉFISME DE LUMBARDA

Le Musée de la ville dans le palais Gabrielis (XVIe) représente aux visiteurs la vieille vie des habitants de Korčula.
Au rez-de-chaussée, le „Pséfisme de Lumbarda“ est exposé – inscription dans la pierre, trouvé à Lumbarda, qui décrit la colonisation grecque au Ive siècle avant J-C.
Une inscription plus petite décrit le contrat entre les grecques immigrants de l'île de Issa (Vis) avec les chefs locaux illyriens, puis après oblige les grecques à la l'engagement éternel, et finie par la liste des 180 familles immnigrantes.

LE CENTRE HISTORIQUE

Statuta et leges civitatis et insulae Curzulae
Ve s. L'ancienne église catholique sur l'île Majsanu est la preuve la plus lointaine de catholicisme à Korčula.

1000. Le doge Pietro II Orseolo de Venise occupe Korčula et ainsi commence l'ère de la régence vénitienne, jusqu'en 1420, avec des alternances de régences croate, hongro-croate, bosnien et du zahumlje.

1214. Création du "Statuta de la ville et de l'île de Korčula"
- "Statuta et leges civitatis et insulae Curzolae" – loi de vie et gestion de la ville et de l'île de Korčula, et base juridique de l'autonomie de la commune de Korčula.

Curzola
Le centre historique est construit sur une petite péninsule, ce qui réduit la partie entre l'île et le continent à 1270m.
En raison de possibilité de surveiller la navigation de galères et bateaux à voile de la côte orientale de l'Adriatique, on construit une ville forteresse.

La ville prend la forme d'aujourd'hui grâce au développement brutal depuis le XIIIe siècle, depuis la création du Statut, de l'arrivée du duc Zorzi, du siècle de Marco Polo.
Les murailles et les tours sont de plus en plus nombreuses et fortes, et les maisons et les églises plus agréables.
La ville atteint son somment au XVIe siècle quand il „accueille 6000habitants“.

Kanavelić-Tour
En 1871, la destruction des murailles et des tours commencent.
Le Ministère de Guerre de Vienne rapporte qu'il n'a plus besoin de ces murailles et tours et qu'il ne tient plus à payer les frais d'entretien.
Sur ce rapport, le conseil décide de détruire une grande partie de la muraille et les trois tours, sauf la partie sud. Na ovo Entre la Tour Zakrjan et Rampada (le nom moderne pour le reste de la Tour des Toussaints de 1493) se trouvaient encore deux tours détruits au XIXe siècle: la tour Parilo et la Tour de la nouvelle porte.
Sur la Rampada, il est possible d'aperçevoir les murs et les bases de l'ancienne tour – la petite Tour des Toussaints – détruite en 1879.

L'HÉRITAGE CULTUREL


Lođa - Korčula

La rue est 'Ulica javne dobrotvornosti' est la seule ruelle de la ville de Korčula sans marches, nommée souvent la rue des penseurs.
En face, vers l'ouest, on trouve une rue privée. C'est par cette rue que le duc de la ville entrait dans sa maison de la place princiapale ou il descendait jusqu'au bord de mer où se trouvait ses bateaux mis à sa disposition.
La Loggia de 1548 était pendant des siècles la seule construction en dehors des murs, et avait des fonctions diverses – de la fonction de police et de douanier, par une salle d'attente et un poste d'office de tourisme.

St Marks Cathedral
La Cathédrale de saint Marc, mélange des styles gothique et renaissance, construit du début à la fin du XVe sièçle par de nombreux constructeurs locaux et avec la pierre de Korčula des îles Vrnik et Kamenjaka, dont on voit la preuve à l'intérieur de l'église avec ses trois apsides.
Son premier constructeur est Hranić Dragošević, puis Ratko Ivančić, et àla fin du XVe siècle la cathédrale est remarquablement terminée par le constructeur le plus connu de cette période Marko Andrijić (mort en 1507).
Le portail avec les figures des lions et de saint Marc a sculpté Bonino da Milano, ainsi que le portail avec saint Jacques et saint Pierre sur le portail de la chapelle de Saint-Pierre. La sublime rosace, la couronne et le sommet du clocher ainsi que le ciborium au-dessus du maitre-autel de la Cathédrale sont les oeuvres Marko Andrijić.

Hotel KORČULA

L'Hôtel Korčula est construit en 1871 comme un café quand la destruction des murs et des tours avaient commencé, et depuis 1912 est devenu le premier hôtel moderne de Korčula.

L'attraction particulière de l'hôtel "Korčula" sont les couchers de soleil qu'on peut observer depuis les terasses de l'hôtel, surtout en été quand le soleil se jette dans le canal.


CUkARINI - KORČULA
Les gâteaux typiques de Korčula sont les:
- cukarini,
- klašuni,
- hrustule et prikle ("pršurate" - sortes de beignets) et
- le gâteau crémeux "rozata" (crème caramel.
Pendant la fête de Pâques, sur toute l'île, on ressent l'odeur des pains sucrés traditionnels "sirnice", à Čara, Smokvica, Blato et Vela Luka, pour la Toussaint le pain "lumblija", et dans la ville de Korčula pour saint Marc le pain a u gradu "lojenica".



Pošip-Rukatac-Grk-Plavac- KORČULA
Le Pošip est un vin blanc sec de Čara et Smokvica. C'est le premier vin de Korčula protégée par la loi. Le cépage est autochtone.
Le Rukatac est un vin blanc sec de Smokvica connu sous le nom de Maraština dans les autres coins de la Dalmatie.
Grk est un vin blanc sec de Lumbarda caractérisé par ses arômes qui reflètent la particularité du sable, Le cépage est autochtone.
Plavac est le nom du meilleur vin rouge de Korčula, a les vignobles les plus connus sont des criques sud ensoleillés ime "Defora".
Quelques kilomètres au nord-est des hôtels de Korčula se trouvent les vignobles de Pelješac avec le cépage Plavac Mali, et de là proviennent les meilleurs vins rouges secs de la Croatie: Postup i Dingač.

LA CATHÉDRALE SAINT-MARC
LA CATHÉDRALE SAINT-MARC

Au rez-de-chaussée du clocher de la cathédrale se trouve la "Pieta" d'Ivan Meštrović, et la statue de Jésus-Christ de Frano Kršinić.
À côté de l'entrée de la sacristie se trouve la statue de saint Blaise, le protecteur de Dubrovnik, oeuvre d' Ivan Mestrović et les reliefs d'Alojzija Stepinca ( Kerdić ), Marie-Thérèse, Marie Propetog Petković et Ivan Merc ( A. Lozica).
À l'entrée de la sacristie se trouve le relief de saint Michel, oeuvre surprenante gothique d'un auteur inconnu (XIV/XV).

Blaž Jurjev DE TROGIR
BLAŽ JURJEV DE TROGIR

Une des oeuvres les plus préciseuses dans le Palais épiscopal est le polyptique de la „Vierge à l'Enfant avec les Saints“ du peintre Blaž Jurjev de Trogir.

Blaž Jurjev Trogiranin (?-1450) najznačajnije je ime hrvatske gotike, a u Korčuli boravi od 1431. do 1435. slikajući za korčulanske crkve i podučavajući crtanje i slikanje.



LA COLLINE DE SAINT-ANTOINE
LA COLLINE DE SAINT-ANTOINE

Depuis la ville de Korčula, au bord de la mer, la route mène à la colline de saint Antoine, selon lequel cette partie de la ville a reçu son nom.
Au sommet de la colline se trouve 101 marches et une allée de cyprès, pusi l'église de saint Antoine et une maison inhabitée de 1420, avec des reliefs de saint Antoine l'Ermite et saint Antoine de Padoue.

L'allée et les marches ont été organisé par l'évêque Španić au XVIIe siècle, qui est enterré dans l'église en 1707.

Nous recommandons

1

Il ya plusieurs œuvres du grand sculpteur croate Ivan Mestrovic, à Korcula. L'un d'eux, la statue de Saint-Blaise (Sv. Vlaho), le saint patron de Dubrovnik est situé à côté de l'entrée de la sacristie de la cathédrale de Saint-Marc.

2

Visitez l'abbaye du Trésor dans le centre ville de Korcula